Section de Balaruc les Bains
Section de Balaruc les Bains

Journal de notre section 1er semestre 2013.

0 commentaire Le par

 Notre député Christian ASSAF.

Christian ASSAF notre député,  élu en juin 2012 dans notre circonscription,   assurera des permanences en mairie. La 1ére a eu lieu en décembre 2012. Christian Assaf a aussi apporté son soutien à notre commune et à notre Maire lors du référé concernant le NET.

Saluons aussi sa présence lors de la 1ère pierre du NEToù tous  nos amis élus socialistes (Sénateur et 1er vice président du  Conseil régional, Président du Conseil Général, Président de Thau Agglo) ont honoré la ville de leur présence ce jour là. Saluons aussi le fait que toutes ses institutions aient apporté leur soutien financier (attribution de subventions) pour la construction de l’établissement thermal.

Jean Marc Ayrault propose un nouveau modèle français fondé sur la redistribution et la solidarité publique.

En décembre, le 1er Ministre a tracé les grandes lignes du plan quinquennal contre la pauvreté. Parmi les mesures phares : la revalorisation du RSA socle de 10% d’ici à 2017en plus de l’indexation annuelle sur l’inflation (1ère revalorisation septembre 2013).

La pauvreté est passée de 12,9% de la population à 14,1% en 2010 et davantage en 2012.Ce nouveau modèle français défendu par JM Ayrault repose tout autant  sur la redistribution et la solidarité publique que sur la compétitivité des entreprises. D’autres mesures seront progressivement mises en place  comme l’aide aux jeunes en grande difficulté d’insertion par la mise en place d’une garantie jeunes  (100 000 jeunes devraient être concernés immédiatement),  par le soutien aux familles précaires et la réforme de la gouvernance de l’action sociale.

La feuille de route du 1er Ministre est :

EMPLOI : 1ère priorité avec 2 lois : le contrat de génération et la sécurisation de l’emploi

COMPETITIVITE : mise en œuvre d’un pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi

FINANCEMENT de L’ECONOMIE : installation de la banque publique d’investissement, projet de loi sur la réforme bancaire

JEUNESSE : projet de loi sur refondation de l’école de la République et en février sur l’Enseignement supérieur.

POUVOIR D’ACHAT, LOGEMENT : revalorisation du Smic, projets de loi relatifs à la protection des consommateurs, à lever le frein à la construction, réguler les loyers et lutter contre habitat indigne.

ENVIRONNEMENT : débat sur l’énergie, transition écologique.

ETAT : simplification de  l’organisation et du fonctionnement des administrations, projet de décentralisation, donner un nouveau souffle à la politique de la ville.

INSTITUTIONS ET JUSTICE : de grandes réformes conseil supérieur de la magistrature, projet de loi sur les relations entre chancellerie et parquet, lutte contre la récidive.

SOCIETE : Mariage et adoption pour tous les couples, projet de loi relatif au droit des femmes et un autre relatif à la fin de vie.

2013 sera et est déjà  l’année du changement.

Une ville en marche

En 2009, malgré la crise économique qui paralysait déjà lourdement les collectivités locales le Maire Gérard Canovas entouré de son équipe municipale a présenté à la population son  plan pluriannuel d’investissement autrement dit les grands projets réservés à notre ville.

Ce plan d’action ambitieux  est en partie réalisé. Il a permis le développement et l’embellissement de Balaruc sans oublier un seul quartier. Il a traduit les engagements et les projets  prévus lors de la campagne  électorale 2014 et tout cela sans augmenter les impôts de la commune ! Bravo

 Le Nouvel Etablissement Thermal –NET-

Nous nous félicitons de la décision de la Juge du tribunal de Montpellier au sujet du référé demandé par la conseillère municipale d’opposition et 6 autres personnes. La Juge n’a pas suspendu les travaux du NET. Mais tout n’est pas fini, il y a encore des recours déposés toujours par les mêmes balarucois mais nous avons espoir que la justice saura examiner la réalité économique de la ville et nous donnera raison.

Les personnes qui remettent en question le nouvel établissement thermal font passer leur intérêt particulier avant l’intérêt général de la commune, des salariés, des balarucois et tout ce que cela représente pour l’économie   locale.  Nous espérons que les Balarucois s’en souviendront dans les mois qui vont suivre et en 2014 !.

« Le cap est fixé : tout pour l’emploi, la compétitivité et la croissance. Ce cap sera tenu. Je n’en dévierai pas. C’est l’intérêt de la France. »

François Hollande, vœux aux Français pour 2013

Nous ne devons pas oublier l’action gouvernementale en faveur du lancement :

– de 150 000 emplois d’avenir qui offre une 1ére expérience professionnelle pour les jeunes de 16-25 ans sans  formation ou qualification,

– du crédit d’impôt pour la compétitivité des entreprises et de l’emploi,

– d’une nouvelle stratégie pour l’investissement public et privé, créateurs d’emplois,

– du soutien au logement,

– de la loi bancaire pour protéger l’épargne,

– la réorientation de la Banque centrale européenne,

– la fiscalité qui fait porter l’essentiel de l’effort sur les contribuables les plus fortunés et les multinationales (rétablissement d’un vrai ISF, nouvelle tranche pour les plus hauts revenus, taxation du capital au même niveau que le travail),

– encadrement des loyers

– encadrement des dépassements d’honoraires pratiqués par certains médecins

 

La liste est longue et elle n’est pas exhaustive.

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

  A la suite des résultats des élections européennes d’hier, il y a une réelle fracture entre le peuple et l’Europe. Une très forte abstention, qui en fait le
Le par
 Notre député Christian ASSAF. Christian ASSAF notre député,  élu en juin 2012 dans notre circonscription,   assurera des permanences en mairie. La 1ére a eu lieu en décembre 2012. Christian Assaf
Le par

Les derniers contenus multimédias