Section de Balaruc les Bains
Section de Balaruc les Bains

Édito(1) de notre secrétaire de section Danielle Gasparoux

0 commentaire Le par

Cette édito est parut dans notre semestriel distribué il y a quelques jours aux habitants de Balruc.

Début janvier, Matignon donne une nouvelle cohérence à l’action gouvernementale.

Nous, socialistes balarucois, nous sommes entièrement derrière notre Président de la République et son 1er ministre.

Nous assumons cette   « social-démocratie à la française »qui est mise en place. Même si cela déplait à une certaine gauche, mais la réalité budgétaire et économique l’impose.

La sociale–démocratie est l’ennemie intime du capitalisme. Elle accepte l’économie de marché mais cherche à l’orienter dans l’intérêt des classes les plus défavorisées. Elle parie sur le compromis social. Pour combattre la crise, les classes sociales sont invitées à des concessions réciproques de manière à réformer la société sans affrontements majeurs. La concertation est la voie choisie par le gouvernement.

Nous devrions en voir les premiers résultats en ce qui concerne les mesures en faveur de l’emploi dès le mois de janvier.

Il faut remettre en marche notre économie pour sauver notre modèle social et pour cela il faut aussi renoncer à certaines mauvaises habitudes.

Nos dirigeants ont décidé  d’éviter les « couacs » gouvernementaux précédents  en resserrant la coordination gouvernementale. Partant sur ces bons principes pour 2013, la section du parti socialiste de Balaruc vous présente ses meilleurs vœux pour 2013.

Danielle Gasparoux

Secrétaire de section

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

  A la suite des résultats des élections européennes d’hier, il y a une réelle fracture entre le peuple et l’Europe. Une très forte abstention, qui en fait le
Le par
A Balaruc les Bains, la politique menée par le gouvernement socialiste n'a pas découragé nos électeurs. Evidemment nous n'avons pas échappé à la présence du FN. Son score n'a rien
Le par

Les derniers contenus multimédias